Consommation d’énergie pour les patinoires

Les patinoires intérieures font partie des installations les plus gourmandes en énergie pour une communauté.

Types d’équipement : réfrigération (à la fois NH3 et HFC), pompes, ventilateurs, chauffage et éclairage
  • Les patinoires sont utilisées pour le hockey, curling, patinage artistique, patinage de vitesse et patinage public
  • Sont en opération la plupart de l’année – heures longues pour optimiser l’utilisation et la rentabilité – la qualité de la glace est primordiale
  • Les contaminants de l’eau (comme les minéraux, produits chimiques et l’air dissous) conditionnent la température de gel ainsi que la qualité de la glace – dureté, création de neige, clareté
  • Extrait du manuel ASRAE 2010 : “La température de l’eau de surfaçage conditionne la somme d’énergie nécessaire pour la faire geler. Maintenir une eau de bonne qualité par un bon traitment peut permettre d’utiliser une eau moins chaude et diminuer les quantités d’eau utilisées » <– Utiliser de l’eau froide permet d’économiser l’énergie
  • La réfrigération refroidit la solution d’eau pompée dans les tuyaux sous la surface de glace
  • La température de la solution sous la couche de glace est environ de 16°F – 17°F – peut être augmentée
  • Typiquement, de l’eau chaude est utilisée pour refaire la surface de la glace plusieurs fois par jour

Exemple d’utilisation d’eau et réfrigération typique

  • Une surface de glace standard peut utiliser entre 1,500 et 2,400 MWH par an
  • Patinoire de taille LNH ou Olympique
  • L’utilisation est typiquement de 36+ semaines / an et utilisé environ 16h / jour les fins de semaines
  • 12 h/ jour pendant la semaine
  • Le re-surfaçage de la glace varie de 6 à 12+ fois par jour en fonction de l’usage
  • Re-surfacer la glace utilise de l’eau chauffée entre 120°F et 160°F
Savings Calculator